Focus #2 | La littérature chinoise

La littérature chinoise 

J’ai eu la chance de recevoir il y a peu chez moi une jeune taïwanaise. En plus de m’avoir fait partager sa culture, de m’avoir appris à écrire mon nom en chinois traditionnel, à compter jusqu’à dix et de m’avoir conseillé des films chinois et taïwanais, elle m’a, avant de partir, laissé une liste d’auteurs et de romans chinois qui étaient très connus ou bien qui l’avaient beaucoup marquée. Aussi, pour ceux qui comme moi sont désireux d’apprendre à connaître une tradition littéraire différente et exotique, mais qui ne savent pas vraiment par où commencer, j’ai décidé de vous partager cette liste qui vient directement s’ajouter à ma wishlist. Je vais accompagner chacune des œuvres ou auteurs de petites descriptions grâce aux informations qu’elle m’a données ou que j’ai pu trouvées.

 ! Cliquez sur les couvertures pour ouvrir les résumés (babelio et wikipedia) !

 張愛玲 / Chang Eileen (parfois Zhang Ailing)

Romancière chinoise du XXe siècle, ses romans traitent principalement de la tension amoureuse entre homme et femme. Elle a écrit, sur commande, deux livres anticommunistes. Le New York Times dira d’elle en 1995, que sans cette division politique en Chine entre nationalistes et communistes, elle aurait sans doute reçu le Prix Nobel. Mon amie m’a conseillé trois titres, qui ont tous été traduits en français (youpi !), dans l’ordre de ses préférences.

  

金庸 / Jin Yong

Jin Yong est un auteur chinois né en 1924 spécialisé dans le roman dit de cape et d’épée, et a reçu de nombreuses distinction (officier de l’ordre de l’Empire britannique, chevalier de la légion d’honneur, commandeur de l’ordre des Arts et des Lettres). Passionné par l’Histoire d’où il puise nombre de ses récits, il décide en 2007 – et ce bien qu’il soit professeur honoraire dans de nombreuses universités – de préparer un doctorat d’Histoire chinoise. La plupart de ses romans sont traduits en français.

Cycle des Chants du chasseur d’aigles (trilogie)

La légende du héros chasseur d’aigles – Le retour du héros chasseur d’aigle – L’épée céleste et le sabre du dragon )

Elle m’a également conseillé des ouvrages d’auteurs taïwanais  龍應台 / Lung Yin Tai ( Dear Andreas / 親愛的安德烈) et Huang Chun-Ming / 黃春明 (The Sandwich Man / 兒子的大玩偶) mais ils n’ont malheureusement pas été traduits en français pour l’instant.

Si vous avez déjà lu des romans chinois, partagez-les moi en commentaires et surtout, donnez-moi votre avis !

 

Vos petits mots

  • Cet article tombe bien, je me suis arrêtée devant le rayon littérature asiatique de ma librairie ce week-end car j’ai envie de découvrir de nouvelles choses, mais je ne savais pas du tout quoi choisir. Du coup, je n’ai rien à te conseiller mais je garde en tête les auteurs que tu as cité.

  • Merci beaucoup pour ton commentaire, je suis ravie si mon article est amené à t’aider la prochaine fois que tu passes au rayon littérature asiatique !
    N’hésite pas à revenir donner ton avis quand tu t’y seras essayée

  • J »adore la littérature asiatique en général et la littérature chinoise et japonaise en particulier ! J’aime Hiraide Takashi (Japon) « le chat qui venait du ciel », Shan Sa (Chine) « la joueuse de Go », Yin Lichuan (Chine) « comment m’est venue ma philosophie de la vie », Lily Franky (Japon, qui est un auteur malgré ce que peut laissé penser son nom) « la tour de Tôkyo », Huang Beijia (Chine) « comment j’ai apprivoisé ma mère »… et enfin (puisqu’il faut bien que je m’arrête à un moment ou un autre) j’aime énormément les livres de Xinran « baguettes chinoises » et « funérailles célestes » entre tous ! (il y a aussi Mo Yan qui est un régal, Haruki Murakami qu’on ne présente plus…) Les éditions « Picquier poche » ont édité ces auteurs pour des prix abordables, aidant les lectrices (eurs) à se rassasier sans peine !

    • Je ne suis pas du tout spécialiste de la littérature asiatique. Je n’ai à ce jour lu qu’un roman chinois et un court récit de Murakami (L’étrange bibliothèque) mais je dois dire que c’est une littérature très particulière qui donne vraiment envie de s’y attarder un peu plus ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *