L’Espionne, Paulo Coelho

L’Espionne, Paulo Coelho, Flammarion (2016)

Si vous suivez régulièrement l’activité de ce blog, vous n’êtes pas sans savoir que j’apprécie beaucoup les destins de femmes, les histoires et les récits qui mettent en avant des personnages féminins intéressants et complexes. Alors quand j’ai reçu à Noël (merci Maman !) le dernier roman de Paulo Coelho, je ne pouvais qu’être ravie !

L’Espionne raconte donc de manière romancée la vie de la célèbre danseuse et courtisane Mata Hari. Sous la forme d’un testament, la jeune néerlandaise retrace son parcours, évoquant et expliquant ses décisions, plaidant elle-même sa propre cause. Sous les doux traits d’une plume délicate, Paulo Coelho nous dresse le portrait dur, fort et saisissant d’une femme qui a lutté sa vie durant pour sa liberté, pour la liberté des femmes de décider de leur vie et de disposer de leur corps.

A travers ce roman, nous découvrons une femme à double facette. D’un côté, l’énigmatique et sensuelle Mata Hari, artiste adulée par le tout Paris de la fin du XIXe siècle, une femme magnifique attisant la passion et le désir des un.e.s comme des autres. Mais de l’autre, c’est une Margaretha meurtrie que l’on découvre : une jeune néerlandaise au passé difficile, enchaînant dans un premier temps les mauvaises décisions et les mauvaises rencontres, cherchant désespérément à fuir son passé et courir après des lendemains qui chantent (et qui dansent…).

Ainsi la dernière oeuvre de l’auteur brésilien n’est-elle autre qu’une ode à la liberté, à la liberté des femmes. Avouons-le, il vous sera difficile en refermant le livre de continuer à qualifier Mata Hari d’espionne tant ce livre nous la fait apparaître non pas comme coupable de trahison, mais comme victime de ses propres idéaux. A rechercher à tout prix sa liberté, la danseuse y a finalement perdu la vie. Mais quel hommage lui est ici rendu par l’écriture si poétique et si agréable de Paulo Coelho ! Je ne peux donc que vous conseiller cette lecture aussi instructive et passionnante que révoltante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *