Mortelle est la nuit, Isaac Asimov

Mortelle est la nuit, Isaac Asimov, Folio (2004/1968), trad. Michel Deutsch

Il y a quelques mois de cela, après des lectures un peu compliquée ou décevantes, j’étais désireuse de lire quelque chose de court. De très court. J’ai donc parcouru ma PAL à la recherche du Saint Graal qui me permettrait de renouer rapidement avec la lecture plaisir. Et c’est là que je suis tombée sur Mortelle est la nuit, petit recueil de deux nouvelles de science-fiction, “Chante-cloche” et “Mortelle est la nuit” publié chez Folio et écrit par Isaac Asimov. Verdict : j’ai avalé les deux histoires en une soirée et je me suis maudite de ne pas avoir lu ce géant de la SF bien avant !

A la croisée de la SF et du policier, “Chante-cloche” s’ouvre sur un affaire déjà résolue… ou presque. En effet, dès le début, le narrateur nous indique très clairement que le coupable est connu des forces de l’ordre, mais que malheureusement, en raison de son alibi en béton, rien de tout cela ne peut être prouvé. Qu’à cela ne tienne, la police décide de faire appel au Dr Urth, un scientifique extravagant au grand talent de déduction. “Mortelle est la nuit” marque le retour du Dr Urth, confronté cette fois à une mort aussi soudaine que suspecte intervenue lors d’un important colloque scientifique.

C’est avec un talent certain et une bonne dose d’humour qu’Asimov nous transporte dans ces deux courts récits. En quelques pages à peine, nous voilà plongé.e.s dans un univers science-fictionnel riche et crédible. Les enquêtes sont bien ficelées et les dénouements toujours surprenants et bien amenés. Une bonne entrée en matière pour ceux qui souhaitent commencer avec le maître incontesté de la SF sans avoir à se lancer dans le cycle Fondation ou Robots ! Mon seul petit regret est de n’avoir vu aucun personnage féminin dans ces deux nouvelles…

Petits bonus appréciables, l’édition à 2€ chez Folio a conservé les post et ante-scriptum des deux nouvelles, où Asimov lui-même nous éclaire quant à la véracité scientifique des ses propos, non sans un humour assez jubilatoire. De quoi apprécier la personne au delà de l’écrivain !

Prochaine étape pour moi, le recueil des Histoires mystérieuses du même auteur, paru chez Folio SF !

Vos petits mots

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *