La guerre des fleurs, Jane Thynne

La Guerre des fleurs : la suite des aventures de Clara Vine

Il y a quelques mois, ici même, je vous parlais du Jardin d’hiver de Jane Thynne, second volet des aventures de Clara Vine dans l’Allemagne de l’entre deux guerres. Aujourd’hui, je reviens pour vous présenter le troisième tome : La guerre des fleurs.

Alors que son neveu Erich rentre d’une croisière offerte par le parti Nazi, ce dernier fait part à Clara d’une chose pour le moins étrange : une des femmes présentes sur le bateau a été retrouvée morte après avoir été jetée par dessus bord. Pourtant, la presse allemande n’en fait mention nulle part… Dans le même temps, Londres confie à Miss Vine une mission des plus importantes et des plus risquées : entrer en contact avec Eva Braun, la jeune maîtresse du Führer dont l’existence est cachée du grand public. Entre cinéma, romance et espionnage, pas le temps de s’ennuyer.

Dans ce troisième volet, on entre dans le vif du sujet. La guerre est de plus en plus proche et de plus en plus inévitable et le reste de l’Europe commence à deviner, trop tard, les réelles ambitions d’Hitler pour le IIIe Reich. La narration se resserre alors sur le Führer et ses proches ministres.

Pour tous les amoureux d’Histoire, la reconstitution de l’Allemagne et de Berlin brossée par Jane Thynne permet d’appréhender les changements politiques et sociétaux opérés à la veille de la Seconde Guerre mondiale.

Si, comme dans les deux premiers tomes, la plume de l’autrice anglaise ne brille pas de mille feux, la profondeur de ses personnages, la cohérence de son récit et sa précision historique suffisent largement à nous faire passer un très agréable moment de lecture. Son style plutôt journalistique – de par sa formation – colle finalement assez bien à l’oeuvre et nous plonge avec joie dans l’atmosphère sombre et glamour de son roman. Clara Vine est en bonne voie pour se faire un nom parmi les espions les plus célèbres de la littérature historique. Affaire à suivre donc…

D’ailleurs, si vous ne connaissez pas Jane Thynne et Clara Vine, sachez que son premier roman, Les Roses noires, est sorti en poche depuis quelques mois. L’occasion idéale pour s’y plonger, non ?

Jane Thynne, La guerre des fleurs, JC Lattes, trad. Sophie Bastide-Foltz, 2017 (service de presse).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *